Commémoration de la "Nuit de cristal"


Le 9 novembre dernier, deux élèves du lycée, membres du conseil d’établissement, accompagnés par M. Galice-Pacot (Proviseur), M. Strupler (Proviseur-Adjoint) et M. Faugeroux (professeur) ont représenté notre établissement en participant au 77ème anniversaire de la Nuit de Cristal.

Cette manifestation, organisée par différentes fondations historiques, s’est déroulée en présence du maire de Munich et de la vice-ministre israélienne des affaires étrangères.
Lors de cette commémoration, qui a eu lieu à l’emplacement de l’ancienne synagogue détruite par les nazis, les élèves de différents établissements de la ville ont été invités à lire une courte biographie retraçant le drame vécu par chacune des victimes.
Il convient de rappeler que le mois de novembre 1938 constitue un tournant au regard des exactions commises envers les juifs, avec les premiers assassinats de masse perpétrés durant la nuit du 9 au 10 novembre.
Cette triste date, marquera le début d’un processus d’extermination qui ne prendra fin qu’en 1945 et poussera l’horreur à son paroxysme.

JPEG - 15.3 ko

JPEG - 14.9 ko

Aujourd’hui, nous sommes tous meurtris par la barbarie absolue qui a endeuillé Paris dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015. Au travers de ces actes, ce n’est pas uniquement la capitale française qui est touchée dans sa chair, mais bien l’ensemble des populations attachées à la démocratie et aux valeurs portées par la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Ces deux évènements tragiques sont certes différents. Cependant, dans les deux cas, des citoyens ont été assassinés par des individus fanatisés, assujettis à une idéologie prônant l’anéantissement de certaines personnes et valeurs insupportables à leurs yeux.

Nous ne pouvons que déplorer ces "bégaiements" de l’Histoire.

Malgré tout, cette radicalisation des esprits ne doit pas être considérée comme une fatalité.
Au travers, de ce que l’on nomme le devoir de mémoire, nous pouvons faire en sorte que chacun adopte un regard critique vis-à-vis de thèses délirantes et évite ainsi de sombrer dans l’endoctrinement et la fanatisation.
Même si la tâche semble longue et complexe, donner aux jeunes générations la possibilité de s’inscrire dans ce processus de mémoire leur permettra de mieux connaître l’Histoire et d’en comprendre les enjeux.
Cela participe naturellement à la construction de ce nécessaire esprit critique, qui contribue à la prise de distance vis-à-vis des discours porteurs de haine.

Michaël Faugeroux


Navigation

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois
Das Wetter in München